Catálogo

en línea

Normal view MARC view ISBD view

Méfiez-vous des blancs, habitants du rivage / Alain Badiou

By: Badiou, Alain, (1937-....).
Series: Ouvertures.Publisher: [Paris] : Fayard, 2019Description: 52 p. ; 20 x 13 cm.ISBN: 978-2-213-71262-8.Subject(s): Immigrés | Classe ouvrière | ÉtrangersDDC classification: 305.906 Abstract: « Quel que soit l'intérêt qu'on porte à la conjoncture étroitement nationale du mouvement des gilets jaunes, tout comme à l'obstination méprisante du pouvoir en place, nous devons tenir ferme sur la conviction qu'aujourd'hui, tout ce qui importe vraiment est que notre patrie est le monde.Ce qui nous ramène aux dénommés “migrants . Il faut agir, bien évidemment, pour ne plus tolérer les noyades et les arrestations et la mise à l'écart pour des raisons de provenance ou de statut. Mais au-delà, il faut savoir qu'il n'y a de politique contemporaine qu'avec ceux qui, venus chez nous, y représentent l'universel prolétariat nomade.En convoquant les textes philosophiques et politiques, mais aussi les poèmes, je voudrais examiner l'état actuel de cette cause et explorer la direction de ce que le poète nomme l'éthique du vivre monde et que je nomme, moi, le nouveau communisme. » A.B. Alain Badiou est philosophe, dramaturge et romancier. [source éditeur]
List(s) this item appears in: Nouveautés SHS
Tags from this library: No tags from this library for this title.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode
Livre Mediateca Casa de Francia
Sciences sociales 305.906 BAD (Browse shelf) Available 062810

Une première version du texte a été une conférence donnée à la Maison de la poésie à Paris. Bibliogr. 1 p.

« Quel que soit l'intérêt qu'on porte à la conjoncture étroitement nationale du mouvement des gilets jaunes, tout comme à l'obstination méprisante du pouvoir en place, nous devons tenir ferme sur la conviction qu'aujourd'hui, tout ce qui importe vraiment est que notre patrie est le monde.Ce qui nous ramène aux dénommés “migrants . Il faut agir, bien évidemment, pour ne plus tolérer les noyades et les arrestations et la mise à l'écart pour des raisons de provenance ou de statut. Mais au-delà, il faut savoir qu'il n'y a de politique contemporaine qu'avec ceux qui, venus chez nous, y représentent l'universel prolétariat nomade.En convoquant les textes philosophiques et politiques, mais aussi les poèmes, je voudrais examiner l'état actuel de cette cause et explorer la direction de ce que le poète nomme l'éthique du vivre monde et que je nomme, moi, le nouveau communisme. » A.B. Alain Badiou est philosophe, dramaturge et romancier. [source éditeur]

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

                               

Powered by Koha

//